Samuel's Corner

Main Menu

Random Picture

Arrivée vers Wellington

Arrivée vers Wellington

Mercredi 5 décembre 2012 - Albatros, vastes oiseaux des mers

Omarama - Dunedin

Il a plu toute la nuit et il pleut encore quand nous plions les tentes. Le temps s’améliore lorsque nous nous dirigeons vers la côte. Nous atteignons Dunedin vers midi et nous faisons un tour dans le centre-ville assez petit. Après avoir monté les tentes dans un camping au bord de la mer, nous partons explorer la péninsule Otago.

Nous nous rendons tout à la pointe, mais l’accès n’est possible que via le centre de l’Albatros, et l’entrée n’est pas donnée. Même sans faire la visite, il faut payer $5 pour entrer dans le bâtiment et aller au café. Nous sommes cependant assez chanceux pour voir les albatros voler depuis le parking, ce qui n’est semble-t-il pas si fréquent. Ces bêtes ont vraiment une envergure assez impressionnante. Ahhhhh, l'albatros:

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

Charles Baudelaire, éternel dépressif.

Et pour faire écho à ce poème français, voici un poème néo-zélandais trouvé sur une brique de lait (véridique!):
Little feet running
Lunch boxes packed
Scramble for the door
Another day just begun.

Je ne pense pas que son auteur soit promis à une grande carrière dans la poésie, mais sait-on jamais...

Nous nous rendons ensuite à Sandfly bay, qui est bizarrement exempt des monstres éponymes. Il y a par contre des « Sea Lions » sur la plage qui paressent au soleil.Le soir venu, nous allons manger à Dunedin, et profitons du wireless pour s’instruire sur la différence entre seals, sea lions and sea elephants. C’est une question d’oreilles que les sea lions (otaries) ont petites (on en déduit que les phoques n’en ont pas).

Photos et carte

Photos

Extrémité de la péninsule Otago

Extrémité de la péninsule Otago

Péninsule Otago

Péninsule Otago

Sandfly Bay

Sandfly Bay


Carte