Samuel's Corner

Vendredi 9 Septembre - Quelle expédition!

trail-head Ranu Pani - Semeru trail-head

  • Départ: Ranu Pani (2134 m)
  • Arrivée: Semeru (3676 m)
  • Distance: 16.7 km
  • Pente sur le volcan: 49%
  • Profil:
    Cliquer pour voir en plus grand

Morning CallJournée bien remplie aujourd'hui. A 3h30 arrive le «morning call». En fait, ce n'est pas le téléphone de la chambre qui sonne, mais quelqu'un qui vient frapper à la porte. Ensuite nous embarquons à bord d'un 4x4 pour nous rendre à un point de vue sur le Bromo, le Batok et le Semeru: la carte postale classique de l'est de Java. Inutile de dire que c'est un peu l'industrie.

JeepOn attend le lever du soleil qui découvre un magnifique panorama dans un crépitement d'appareils de photo (et de flash: il y en a qui ne comprendront jamais...), avec à l'arrière plan des vendeurs lançant leurs «coffee-coffee, tea, water-water» (Pourquoi ils ne disent pas aussi tea-tea?). Les jeeps nous conduisent ensuite au pied du Bromo que l'on peut gravir grâce à des escaliers (mais pas roulants: il ne faut quand même pas exagérer!). Escalier du BromoAu pied de ceux-ci, des vendeurs proposent des offrandes sous forme de bouquets de fleurs sèches à lancer dans le volcan. Au sommet, à voir les trace de pas qui s'aventurent en direction du cratère, Daniel suspecte que les vendeurs vont récupérer les offrandes les plus proches pour les dépoussiérer et les revendre le lendemain (Previously owned offering, very cheap, very cheap)...

SemeruRetour ensuite à l'hôtel pour un petit déjeuner des plus réduits (pour ceux qui comme moi trouvent suffisant de manger du riz 2 fois par jour sans encore en prendre au petit-déjeuner...). On a ensuite juste le temps de réorganiser nos sacs, histoire de laisser à l'hôtel tout ce dont nous n'aurons pas besoin pour l'ascension du Semeru, et faire ainsi de la place pour le matériel que l'on nous fournira pour le trek. Ensuite, on saute dans une Jeep et on redescend dans la caldeira. On contourne le Bromo par le Sud dans une plaine brûlée et couverte de cendre à cause de l'éruption récente du Bromo. Ensuite, on remonte au sommet de la caldeira et on emprunte une petite route scabreuse avec du vide de chaque côté, pour finalement atteindre Ranu Pani, lieu de départ du Trek.

L'organisation des indonésiens est surprenante d'efficacité. On avait arrangé l'ascension du Semeru à Probolinggo, et quand on est descendu du bus à l'hôtel du Bromo 1h plus tard, on nous a tout de suite demandé «c'est vous qui allez au Semeru?» Même chose ce matin lorsque l'on est monté dans la jeep pour aller voir le lever de soleil: «You go Semeru? Departure 9h00». Cependant, au moment de partir pour la randonnée, on est bien obligés d'admettre qu'une information s'est perdue en route lorsque l'on voit débarquer 2 porteurs chargés comme des mulets (il semble que les petits pic-niques et repas légers pendant les randonnées soit un concept qui leur est étranger, car on n'aurait jamais pu caser dans nos sacs tout ce qu'ils portaient...). PorteurIl semble donc que l'on ait payé assez pour se voir affubler de 2 porteurs: le jeune (qui était jeune), et le vieux (qui est probablement moins vieux qu'il n'en a l'air) (j'ai malheureusement oublié leurs noms), et le guide Yudi (me little english). Nous partons donc: 2 marcheurs avec des gros sacs presque vides, et 3 accompagnants. C'est presque pire que la baronne von Blixen traversant les plaines africaines. Le guide est vieux (lui doit vraiment l'air), mais il a un pas d'enfer (peut-être est-il de parenté avec Matteo). On commence à marcher à travers une Jungle luxuriante, pour arriver ensuite au bord d'un petit lac de montagne où l'on nous prépare à manger. Dommage que les indonésiens ne ramassent pas leurs déchets, car l'endroit est assez crade (et c'est un parc national...)

On reprend la marche pour finalement arriver à Kalimati, au pied du très impressionnant Semeru. C'est notre arrêt pour la nuit, et nous sommes un peu surpris, car nous ne sommes qu'à 2700m (sommet à 3670m) et il nous avait semblé avoir lu dans le Lonely Planet que le camp pour la nuit était plus proche du sommet. glaglaglaNous profitons du soleil de l'après-midi et de la beauté de l'endroit (si l'on excepte les déchets). Quand le soleil se couche, la température tombe drastiquement, et nous allons manger dans une petite cabane dans laquelle guide et porteurs on fait du feu. Le départ pour le sommet est prévu à 2h00, ce qui semble coïncider avec ce que nous avions lu. Nous allons nous coucher dans notre tente dans des sacs de couchage un peu petits...

Profil du trek:

Profil montée au Semeru

Carte

Photos

Bromo, Batok et Semeru

Bromo, Batok et Semeru

Sur la route de Ranu Pani

Sur la route de Ranu Pani

Semeru

Semeru