Chouette journée

Trajet : Mt. Isa Camping-Mt. Isa garage : 1 km

Première chose à faire le matin : écouter le récit de la rentrée de Florent, et bien sûr téléphoner à l’Agence de location suspecte et arnaqueuse, ci après dénommée “☠”, pour leur annoncer la panne et arranger la réparation. Mais comme ils ne sont pas très matinaux à ☠, on est forcés de patienter jusqu’à 10 heures, et on en profite pour aller voir quelques garages pour se renseigner sur la faisabilité d’une telle réparation. Par chance, à la seconde tentative, on tombe sur un garagiste et sa fille qui semblent sympathiques et serviables. Lors de notre premier téléphone à ☠, surprise : la bonne femme qui nous a loués la voiture n’a aucune autorité sur la question et veut que l’on attende la venue du mécano qui doit, si tout va bien, se pointer à 1500. Ne voulant pas perdre un jour entier, on essaye de négocier pour au moins amener la voiture au garage que l’on a déjà visité pour voir quel type de pompe doit être commandé. Première question de la greluche : “Mais ça va coûter combien ?”. Le garagiste sympathique se charge de téléphoner à ☠ pour expliquer ce qui doit être fait et ce que ça coûtera. Évidemment, à ☠, ils trouvent ça trop cher, et le mécano, qui a été atteint par téléphone propose même que l’on reparte sans pompe à eau !!! Heureusement le garagiste sympathique se charge d’engueuler ☠ et de leur faire comprendre que réparer est la seule solution. Heureusement, vers 16h00, le mécano de ☠ donne enfin son accord pour payer la réparation. Le garagiste sympathique nous promet de tout faire pour que la pièce arrive au plus vite et pour que la voiture soit prête le lendemain matin.

Le soir, retour au Buffs, vu que c’est le seul restaurant potable, mais une soirée bingo pour les membres a déjà rempli la salle à manger. On nous conseille de repasser vers 20h00. On patiente en allant prendre l’apéro dans un bar complètement vide à donner le cafard. Pour couronner le tout, voilà que débarque une aborigène bourrée dont nous n’arrivons pas à nous débarrasser. Ca n’a pas l’air de déranger trop Florent qui sirote sa bière tranquillement. La créature ne voulant pas nous laisser tranquilles, on s’enfuit du bar…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code