Une route non goudronnée

Trajet : Kings Canyon-Alice Springs : 540 km

Départ pour Kings Canyon le matin, où l’on effectue une jolie balade dans un cadre magnifique. Une montée brusque et raide ouvre l’itinéraire, ce qui nous permet de semer les touristes débarqués par cars, et de se retrouver presque seuls sur l’itinéraire. Aucune barrière le long du canyon : on peut aller où l’on veut et s’approcher autant qu’on le désire du bord de la falaise. Le sommet du canyon est recouvert d’une roche en couches qui ressemble à s’y méprendre à un immense mille-feuille.  Au fond se trouve une gorge à la végétation luxuriante judicieusement nommée le jardin d’Eden. Une fois terminé, nous nous rendons à Kings Resort pour compléter notre pic-nique, en partie mangé le soir d’avant.

Après le dîner, nous reprenons la voiture en direction d’Alice Springs. La carte routière montre que l’on peut économiser 140 km pour atteindre la ville si l’on emprunte une route non goudronnée sur 100 km. Florent et moi, motivés par la perspective de sortir des sentiers battus, proposons cet itinéraire, d’autant plus qu’il s’agit d’une bonne route secondaire et non d’une piste pour 4 WD. Matteo, toujours inquiet pour la voiture (et au volant à ce moment), nous dit qu’il veut bien essayer un bout, mais le ton de sa voix nous indique que l’on peut toujours courir ! Et sans surprise aucune, après avoir parcouru quelques 22 petits mètres sur la piste non goudronnée notre chauffeur effectue un brusque demi-tour pour revenir sur la route principale car ça vibre trop à son goût et qu’il ne peut pas le supporter. S’en suit une série de remarques acerbes de la part de Florent  et moi  qui déclenchent une crise internationale: Matteo  s’éteint et se contente de conduire sans dire un mot. Un silence de mort règne dans la voiture durant environ 150 km, avant que les conversations ne reprennent comme si de rien n’était… Arrivée à Alice Springs dans l’après-midi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code