La journée des courses

Changement stratégique de la date de départ par rapport à la traversée de 2009, afin d’éviter d’être à St-Denis et Cilaos un dimanche. C’est donc un vendredi que nous débarquons dans le chef-lieu de l’île. Toutefois, dimanche ou pas, ça reste une ville qui présente peu d’attrait, à part que cette fois, c’est moins difficile de trouver des magasins ouverts pour faire quelques provisions.

Sandwich le long du Barachois à midi, et promenade dans les rues de la ville l’après-midi en passant par le jardin de l’État. On dort à l’hôtel Juliette Dodu, du nom d’une “héroïne” (selon Wikipédia, la véracité de ses exploits est remise en doute) née à St-Denis (dans la maison qui abrite maintenant l’hôtel éponyme) et qui vécut en Suisse à la fin de sa vie. C’est un changement drastique de catégorie, par rapport à l’Hôtel Select dans lequel Matteo et moi avions passé la nuit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code