Une chèvre et un caniche pour présidents!

Koitiata – Taumarunui

Départ pour le parc Egmont nommé d’après le volcan éponyme qui trône solitaire au milieu d’une plaine. Selon la légende maorie (ou Lonely Planet qui a peut-être tout inventé) il semble que le mont Taranaki (nom maori de Egmont) habitait autrefois avec les autres volcans (Tongariro, Ngauruhoe et toute la clique) au centre de l’île. Mais l’imprudent fût surpris avec l’amante de Tongariro et dût s’exiler pour éviter le pire. Les éruptions sporadiques de Tongariro (par exemple fin novembre 2012) sont un signal d’avertissement pour que Taranaki ne s’avise pas de rentrer au bercail. Je suis sûr que les kiwis aussi préfèrent qu’il reste à sa place.
Le volcan est bien visible longtemps avant que l’on arrive à son pied, et lorsque l’on sort de la voiture pour une petite balade dans le parc national, on est sur ses flancs et on ne le voit plus très bien, d’autant plus que des nuages commencent à couvrir le sommet. D’ailleurs notre petite promenade nous balade à travers la jungle et l’on perd complètement la montagne du vue, mais alors, quelle végétation. Ce n’est que lorsque l’on repart et que l’on emprunte la forgotten world highway et son nombre incalculable de virages que l’on peut revoir l’impressionnante silhouette du volcan.

Pont suspendu, Egmont National Park

Parmi les curiosités de la forgotten world highway (milliers de colines, villes fantômes, un tunnel), on notera le village de Whangamomona, qui s’est déclaré indépendant en 1989 suite à un désaccord sur une réorganisation des limites de régions (qui du coup les forçaient à devenir supporter d’une autre équipe de Rugby). Parmi les 4 présidents ayant servi depuis la création de la république, on notera la chèvre Billy Gumboat qui gagna l’élection en 1999 après avoir mangé les bulletins de votes de ses adversaires, et Tai le caniche qui démissionna après une tentative d’assassinat envers sa personne.

Mont Egmont ou Taranaki

Nous continuons jusqu’à Taumaranui où nous mangeons dans un restaurant Thaï, faute d’avoir trouvé le steak house qui sert des steaks énormes et distribue des médailles à ceux qui arrivent à finir, pour le plus grand désespoir de Florent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code