Camping à 2486 mètres

Après un copieux petit déjeuner à l’hôtel, histoire de se donner des forces, nous partons à l’assaut du rempart qui entoure Cilaos. Nous sommes à 1200m d’altitude, et nous devons atteindre le gîte de la caverne Dufour à 2500m. A voir la carte et les courbes de niveau presque superposées, c’est à se demander si nous n’aurons pas à gravir une échelle verticale. La première partie de l’itinéraire nous mène au “bloc”, le début de la montée sérieuse. Celle-ci est décomposée en deux tronçons séparés par un petit plateau à 2000 mètres, que l’on atteint vers midi, l’heure parfaite pour reprendre quelques forces avant d’attaquer la dernière partie de la montée.

Vue sur le Piton des neiges. On est presque en haut: plus que 600m de dénivelé.

Nous atteignons ensuite le col avant de nous diriger vers le gîte tout proche. En attendant son ouverture pour prendre un rafraîchissement bien mérité et pour se renseigner sur la localisation de l’aire de bivouac que l’on a pas encore repérée, nous nous posons dans l’herbe au pied du gîte pour nous reposer un peu. Mais qui voilà qui débarquent et s’installent à 2 mètres de nous? Vous ne le croirez jamais: Grande gueule 1 et Grande Gueule 2, que l’on avait déjà croisés à Marla! Nous sommes forcés de constater que la montée jusqu’à la cabane ne leur a pas coupé la chique, et que malgré leurs incessants jacassements, il leur reste encore des sujets de conversation à aborder! Matteo craque le premier et part faire un petit tour à la découverte des environs, ce qui l’amène à découvrir l’emplacement du bivouac. Nous nous y rendons sans plus attendre, laissant nos deux pipelettes à leur passionnante conversation. Nous installons notre bivouac à 2486m, le camping le plus haut de notre périple, et donc aussi le plus frisquet… Brrr, il ne fait pas très chaud, mais de toute façon il faut aller se coucher tôt car demain sera une longue journée…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code