La mer n’était pas d’huile!

Trajet : Forøy – Å : 190 km + 3 heures de ferry

Suite de la route côtière jusqu’à Bodø où notre intention est de prendre le ferry pour les îles Lofoten. Après avoir fait les courses, nous mettons notre voiture dans la file et attendons. Longtemps. Loooooooooooongtemps.

Le temps s’est beaucoup dégradé jusqu’à l’arrivée du second ferry et les 3 heures de traversée sont très mouvementées. Une épidémie de vomissement sévit autour de nous avec des gens la tête plongée dans des cornets.

Une fois arrivés, nous conduisons jusqu’au village de Å (apparemment la dernière lettre de l’alphabet norvégien : a b … x y z ø æ å : allez comprendre) et nous nous rendons à l’unique camping du bled situé sur une falaise au bord de la mer Autant dire que l’emplacement était battu par le vent et la pluie et que le montage des tentes n’a pas été une partie de plaisir. La “nuit” (quel sens donner à ce mot en plein été au nord du cercle polaire?) fut mouvementée avec des accalmies alternant avec des bourrasques de vent et de puissantes averses qui transformaient nos tentes en caisse claire!

2 Replies to “La mer n’était pas d’huile!”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code